Aller au contenu

GRUYER (rue du)

Bosrechterstraat - Tronçon 1 (de la rue des Bégonias à la rue des Cèdres) : sentier n° 54 (ACV). Tronçon 2 (de la rue des Cèdres à la rue du Loutrier) : Presbytère (rue du) (pie.)

Le Conseil communal du 8 juin 1897 ouvre une enquête commodo-incommodo pour la création de rues nouvelles autour de la nouvelle école de Watermael : une rue partant de la rue des Écoles jusqu’à la rue de l’Église ; une rue partant de la rue des Écoles jusqu’à la chaussée de Watermael. Les terrains appartiennent à la famille Coppyn (Eugène, propriétaire domicilié à Bruxelles ; Alphonse, juge au tribunal de 1ère instance, domicilié à Bruxelles ; Simone, épouse de Maurice de Laveleye ; Émile, propriétaire domicilié à Bruxelles). Le Conseil communal du 9 mai 1898 supprime le sentier n° 54 reliant l’église de Watermael à la chaussée de Watermael. Celui du 21 décembre 1900 mentionne une rue Coppyn reliant le jardin du presbytère à la chaussée de Watermael. Le Conseil communal du 28 août 1903 fait mention d’une rue du Presbytère interdite à la circulation depuis le coin de la cure jusqu’à la rue de l’Église : il s’agit peut-être de la partie de la rue des Cédres située au nord de l’église et du tronçon de l’actuelle rue du Gruyer longeant les écoles. Décisions relatives aux alignements : Conseils communaux du 2 avril 1896 et du 31 mars 1899 ; Arrêtés royaux du 2 juin 1896 et du 7 juin 1899. Sous l’Ancien régime, le nom de gruyer est celui de l’officier commis à la gare des bois, juge de première instance des délits commis dans la forêt (délits de chasse, etc.). Il exerçait sa juridiction sur un territoire portant le nom de gruerie.

Extrémités : Bégonias (rue des) – Loutrier (rue du)

Références

Histoire des quartiers – Le noyau ancien de Watermael, du village au centre urbain (2) : La place Eugène Keym et ses abords

Consulter

Histoire des quartiers – Le noyau ancien de Watermael, du village au centre urbain (2) : La place Eugène Keym et ses abords

Chroniques de W-B, n.s. N° 01avril 2007

– Éditorial

– Le Guidon Touriste Boitsfortois

– Armand Van Waesberghe, trois ans d’Art nouveau puis l’oubli

– Hergé à Watermael-Boitsfort

– À propos de l’aubette de la rue Major Brück

Consulter

Chroniques de W-B, n.s. N° 01

Auteur de la fiche

H. Ceuppens, W. Delhaye, Ph. Smeulders†, J.P. Huts, Ch. Vandermottten