Aller au contenu

MANTES (avenue des)

Garnaalkreeftenlaan -

Décisions relatives aux alignements : Conseil communal du 5 novembre 1937 ; Arrêté royal du 18 janvier 1938. La mante religieuse est un insecte dont les deux pattes jointes de la femelle, nettement plus grande que le mâle, sont couvertes de pointes acérées et se détendent en un éclair au passage d’une proie, en ce compris les mâles qui l’ont fécondée.

Extrémités : Courtilières (avenue des) – Lucanes (avenue des)

Références

Histoire des quartiers – Le Dries et La Futaie : du hameau villageois au quartier résidentiel (2) : le quartier de la Futaie

Consulter

Histoire des quartiers – Le Dries et La Futaie : du hameau villageois au quartier résidentiel (2) : le quartier de la Futaie

Chroniques de W-B, a.s. N° 30novembre 2003

– Editorial

– Le choléra à Watermael-Boitsfort

– Les bornes du bd du Souverain

– Documents du mois

– La villa Poncelet

– Le collège St Hubert

– Une mante trompeuse …

– 3, 2, zéro tilleul(s)

– En encarté : Livre d’Or de la Commune de Watermael-Boitsfort 1914-1918 (6)

Consulter

Chroniques de W-B, a.s. N° 30

Auteur de la fiche

H. Ceuppens, W. Delhaye, J.P. Huts, Ch. Vandermotten