Aller au contenu

ÉLAN (rue de l’)

Elandstraat - Tronçon 1 (entre l’avenue Van Becelaere et la rue des Pierres-rouges) : Roodestenen straet (pie.) ; Roodensteenstraet (pie.) ; Roodestraet (pie.) (1836) ; chemin n° 18 (pie.) (ACV) - Tronçon 2 (entre la rue des Pierres-rouges et le Dries) : Hoekweg (pie.) (1843) ; chemin n° 59 (pie.) (ACV). Le nom rue de l’Élan est attribué à l’ensemble en 1908, ainsi qu’au tronçon 3 (à l’ouest du Dries), édifié après la Première Guerre mondiale

En 1836, elle est nommée Roodestraet ; en 1843 Hoekweg (chemin n° 59) entre la rue des Pierres rouges et le Dries, Roodensteenstraet (chemin n° 18) entre la rue des Pierres rouges et l’actuelle avenue Émile Van Becelaere. Décisions relatives aux alignements : Conseil communal du 8 octobre 1907, Arrêté royal du 3 juillet 1908. Le Collège du 14 avril 1908 décide de dénommer le chemin n° 59 rue de l’Élan. L’élan est une espèce de grand cerf d’Europe et d’Amérique du nord.

Extrémité : Van Becelaere (avenue Émile)

Références

Histoire des quartiers – Le Dries et La Futaie : du hameau villageois au quartier résidentiel (1) : le quartier du Dries

Consulter

Histoire des quartiers – Le Dries et La Futaie : du hameau villageois au quartier résidentiel (1) : le quartier du Dries

Histoire des quartiers – Le Dries et La Futaie : du hameau villageois au quartier résidentiel (2) : le quartier de la Futaie

Consulter

Histoire des quartiers – Le Dries et La Futaie : du hameau villageois au quartier résidentiel (2) : le quartier de la Futaie

Histoire des quartiers – L’avenue Van Becelaere au passé recomposé

Consulter

Histoire des quartiers – L’avenue Van Becelaere au passé recomposé

Chroniques de W-B, n.s. N° spécial – Habitations à bon marché de W-Bmai 2010

1910-2010 : Habitations et Logements à bon marché de Watermael-Boitsfort, Ville et Forêt

Consulter

Chroniques de W-B, n.s. N° spécial – Habitations à bon marché de W-B

Chroniques de W-B, n.s. N° 51juin 2020

– Editorial

– Alice de Wergifosse et la taverne-restaurant “Au Sanglier”

– Les habitations ouvrières à W-B et la création de sociétés pour la construction d’habitations à bon marché avant la guerre 1914-18

– La propriété foncière à Watermael-Boitsfort et à Auderghem au XIXème siècle. 1. Le cadastre et les découpages communaux

Consulter

Chroniques de W-B, n.s. N° 51

Auteur de la fiche

H. Ceuppens, W. Delhaye, Ph. Smeulders†, J.P. Huts, Ch. Vandermotten